• Rechercher
Accueil ► Appareils ► Tablettes ► Test de la HP Slate 8 Pro : Une 8 pouces performante mais encombrante

Test de la HP Slate 8 Pro : Une 8 pouces performante mais encombrante

Le constructeur HP n’en est pas à son coup d’essai sur le marché des tablettes. La HP Slate 8 Pro dispose de spécifications techniques gonflées aux hormones, d’une résolution d’écran élevée et de nombreuses connectivités. Est-ce assez pour faire oublier le design commun et le poids de cette dernière ? Verdict.

La HP Slate 8 Pro mise sur sa puissance brute et son prix maîtrisé pour séduire les utilisateurs à la recherche d’une tablette compacte autre que la référence qualité prix, la bien nommée Nexus 7. Bien évidemment, il est difficile de ne pas comparer ces deux modèles. Grosse puissance de feu côté hardware, écran à la résolution élevée, prix attrayant… les deux ardoises ont quelques points en commun. Intéressons-nous de plus près à la HP Slate 8 Pro.

Prise en main

Force est de constater que, dès la première prise en main, l’utilisateur remarquera le poids important de la tablette. 451 grammes, pour une 8 pouces, cela reste élevé. À titre de comparaison, la Nexus 7 édition 2013 (7 pouces) affiche 290 g à la pesée (soit 161 g de moins). Passé les chiffres, l’usage à deux mains est recommandé sur cet appareil. Le poids se fera rapidement ressentir, et ce malgré le format relativement compact de la tablette HP Slate 8 Pro. Niveau confort, la tablette du constructeur américain ne rivalise pas avec une Nexus 7.

HP Slate 8 Pro
Un format compact pour un poids plutôt élevé... le mariage est difficile pour la HP Slate 8 Pro.

Design

Il s’agit du principal écueil remarqué sur la HP Slate 8 Pro. Son design assez commun manque de classe. Le revêtement plastique soft touch placé sur la coque arrière de l’appareil donne un côté cheap. À noter que ce dernier rassure tant il donne une impression d’adhérence lorsque vous tenez la tablette à une main… néanmoins, le poids de Slate 8 Pro se rappellera à votre bon souvenir rapidement, vous faisant ainsi préférer l’usage de vos deux mains pour la navigation.

Vous retrouverez les emplacements Jack 3,5 mm, Micro-USB et HDMI entre les deux haut-parleurs, sur la tranche inférieure de la tablette 8 pouces. Pour faire sortir la tablette de veille, servez-vous de votre index droit, lorsque vous tenez la HP Slate 8 Pro en mode portrait. En effet, le bouton Power est placé sur la tranche supérieure. Les boutons volume haut/bas sont de leur côté situés sur la tranche droite tandis que l’emplacement Micro-SD se trouve à gauche.

Petite faute de goût, la présence sur l’avant et l’arrière du logo HP… un peu envahissant.

Vous remarquez sans doute que les tranches ne sont pas marquées. Ces dernières viennent se confondre avec la coque arrière, non amovible, malheureusement. Le résultat donne une impression d’épaisseur exagérée. Lorsque vous regarderez de côté l’appareil posé sur une table, celui-ci vous semblera être en lévitation… pour être plus sérieux, la HP Slate 8 Pro (9,9 mm) est plus épaisse que la plupart des autres modèles 8 pouces comme la LG G Pad 8.3 (8,3 mm), la Galaxy Tab 3 8.0 (7,4 mm) ou encore la Nexus 7 édition 2013 (8,7 mm). L’effet d’encombrement n’en est que plus renforcé malheureusement.

Écran

La résolution affichée par la dalle IPS 8 pouces est de 1600 x 1200 pixels pour une densité de pixels de 250 ppi. Autant dire que l’image qui viendra s’afficher sur votre écran sera fine et détaillée. La qualité des angles de vision offerte par la HP Slate 8 Pro promet de longues heures de multimédia (lecture d’ebooks, surf sur le Web, jeux vidéo…) tout en jouissant d’un confort optimal. Même en inclinant la tablette à 180°, vous continuerez à voir ce qu’elle affiche. Il vous sera très difficile de déceler les défauts d’affichage tant ce dernier est de qualité. Petit bémol : la luminosité, qu’il vous faudra corriger, en extérieur ou dans des pièces où l’éclairage est très puissant. En augmentant manuellement cette dernière, vous pourrez limiter les dégâts.

Malheureusement, ce bel écran est entaché d’un défaut bien trop envahissant : les rebords de ce dernier. Impossible de passer outre ces rebords noirs qui ceinturent la dalle de 8 pouces…

Interface

C’est Android 4.2.2 Jelly Bean qui est à la manoeuvre. Pour épauler cette version “vintage” d’Android, de nombreuses applications ont été préinstallées par le constructeur. Gestionnaire de fichiers (HP File Manager), HP ePrint (pour imprimer à distance, à la manière de Google Cloud Print), la suite bureautique Kingsoft Office ou la même la TegraZone pour trouver des jeux vidéo optimisés pour les processeurs de la famille Tegra (comme celui qui équipe la HP Slate 8 Pro). Les habituels widgets (e-mail, actualités, contrôle des paramètres vitaux, horloge…) viennent compléter le tableau. Le nécessaire pour survivre avec la tablette sans se sentir débordé par un flot d’applications qui ne vous seront pas forcément utiles.

Multimédia

La fluidité est au rendez-vous. Processeur quadruple-coeur Nvidia Tegra 4 cadencé à 1,8 GHz, mémoire RAM de 1 Go… vous n’aurez aucun mal à faire tourner les jeux vidéo les plus récents, et ce sans à-coup. La HP Slate 8 Pro a les épaules pour faire fonctionner sans encombre plusieurs applications gourmandes simultanément… un appareil taillé pour le multitâche. Pas de défaut remarqué de côté là ni de ralentissements.

À noter que la tablette embarque deux haut-parleurs beats audio qui garantissent un son limpide et ce qu’importe le style que vous affectionnez.

L’appareil photo saisit des clichés en 8 Mégapixels, pour des rendus assez fidèles aux couleurs capturées. Vous serez cependant sollicité pour ajuster manuellement la balance des blancs tant le mode automatique a tendance à afficher des couleurs fantaisistes.

HP Slate 8 Pro
Cliché capturé en 8 Mégapixels.

La vidéo est cependant à oublier. L’enregistrement 1080 p HD n’est pas à la hauteur des espérances. Les rendus affichent du bruit et l’image se pixellise rapidement dès que vous poussez le zoom.

[youtube id=”Qx7CWbpE_BE” mode=”normal” align=”center”]

Verdict

La HP Slate 8 Pro compense son design au final assez commun par des spécifications techniques solides qui assurent un niveau de fluidité optimal, et ce pour tous les usages (surf sur le Web, retouche photo ou vidéo, jeux vidéo…). L’autre défaut majeur de la tablette, à savoir son poids, se fera rapidement oublier après quelques semaines d’utilisation (ou après une bonne séance de muscu…). Au final, cette 8 pouces n’a rien à envier à la FonePad d’Asus ou les Galaxy Tab 3 8.0 ou Note 8.0 du géant sud-coréen Samsung. La Nexus 7 reste cependant indétrônable… pour le moment.

Caractéristiques techniques
► Dimensions :

  • Hauteur : 220 mm
  • Largeur : 141,5 mm
  • Epaisseur : 9,9 mm

► Ecran : 8 pouces

► Poids : 451 g

► Autonomie :

  • Annoncée : N.C
  • Batterie : Li-Ion

► OS : Android 4.2 Jelly Bean

► Mémoire : 16 Go + 1 Go RAM

► Connectivité : Micro-USB ; Micro-SD ; Bluetooth ; Micro-HDMI ; Affichage sans-fil Miracast
► Processeur : Nvidia Tegra 4 quadruple-coeur 1,8 GHz
► Site : https://www8.hp.com
► Appareil photo : 8 Mégapixels
► Vidéo : 1080p Full HD

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

9.5

Design

7

Ergonomie

7.5

Fonctions

7

Qualité/Prix

8

GENERAL

7.8

LES PLUS
  • Fluidité
  • Écran
  • Interface pure
LES MOINS
  • Poids
  • Rebords de l’écran
  • Épaisseur

Auteur
Yann Peyrot

Mon téléphone : Samsung Galaxy Nexus
Ma tablette Android : La Samsung Galaxy Tab 7.7 parce qu'elle est petite
Mon jeu préféré : Temple Run
Mon appli préférée : 9gag ça fait passer le temps
Mon robot préféré : Bishop dans Alien 2 (j'avoue il y a mieux)
Mon objet fétiche : Ma clef USB, toujours sur moi.
Citation : « Smokey on est pas au Vietnam, on est au Bowling, on joue selon les règles » Walter, the Big Lebowsky.

Tous les articles
Auteur Yann Peyrot