Test du Caterpillar Cat S50 : Un smartphone estampillé Caterpillar de plus

Caterpillar s’est imposé sur le marché des appareils mobiles comme le fabricant proposant uniquement des smartphones casse-cou. S’adressant autant aux aventuriers qu’aux professionnels, le Caterpillar Cat S50 se présente comme une alternative plus haut de gamme que le CAT B15Q. Cela se vérifie au niveau des spécifications techniques.

Le Caterpillar Cat S50 rejoint la famille des smartphones pour aventuriers déjà commercialisés par le fabricant réputé pour ses engins de chantier. Le constructeur américain vient ici, avec ce produit, se frotter à ses anciens appareils (comme le Cat B15Q), mais aussi à des marques comme Crosccall et son Odyssey +. Ce dernier avait le mérite de proposer un rapport qualité-prix intéressant. Peut-on en dire autant du Caterpillar Cat S50 ? C’est ce que nous allons vérifier avec ce test.

Design et prise en main

Pas de doute possible, il s’agit bien d’un appareil de la famille Caterpillar. Comme ses prédécesseurs, le Cat S50 se distingue par ses bordures métalliques et sa coque arrière solide, dont l’aspect strié n’est pas sans rappeler un pneu de 4X4 par exemple. Une façon de souligner encore plus le côté aventurier du smartphone.

Caterpillar Cat S50
Un smartphone pensé pour résister aux aléas de la vie quotidienne comme la chute d'une table, lors de vos repas de fêtes bien arrosés. Ou le plongeon dans les toilettes, à la fin de la journée.

Le Caterpillar Cat S50 ne se contente pas de revêtir les habits du smartphone casse-cou. La philosophie du mobile qui n’a peur de rien se vérifie aussi du côté matériel. L’appareil jouit d’une certification IP67, en d’autres termes, il est totalement protégé contre les poussières et il est aussi capable de survivre à une immersion prolongée (30 minutes) jusqu’à 1 mètre de profondeur. Sa coque renforcée lui permet également de résister à des températures extrêmes (comprises entre – 25°C et 55°C) et à des chutes d’un maximum de 1,2 mètre.

Caterpillar Cat S50
Le Caterpillar Cat S50 dispose d'une coque arrière au look pneu... un peu comme sur l'Odyssey + de Crosscall.

Les caches rigides chargés de protéger les différents slots sont de la partie. Ces derniers sont rattachés à la structure du smartphone par des petits bouts de plastique qui n’inspirent pas vraiment confiance.

Caterpillar Cat S50
Ici vous apercevez le cache chargé de protéger le port Micro-USB.

Sachez que tous les caches doivent être fermés, surtout si vous vous exposez à des conditions extrêmes. Ce sont ces derniers qui garantissent l’étanchéité du smartphone.

Côté prise en main, l’appareil ne fait pas partie de la catégorie des smartphones compacts. En témoignent ses dimensions XXL, son épaisseur ainsi que ses bordures rigides. Bonne surprise : le poids de l’appareil. Ce dernier est bien réparti et vous pourrez agréablement vous servir du Caterpillar Cat S50 avec une seule de vos mains.

Caterpillar Cat S50
Vous pourrez utiliser confortablement le Caterpillar Cat S50 en employant qu'une seule de vos mains.

Écran

Le Caterpillar Cat S50 dispose d’une diagonale d’écran de 4,7 pouces. À la baguette, vous retrouverez une dalle IPS  d’une définition de 1280 x 720 pixels. Malgré l’imposante couche de verre Gorilla Glass 3 (smartphone résistant oblige), la dalle offre un très bon niveau de réactivité. Du côté des angles de vision, rien à redire, ces derniers sont étendus.

Que ce soit dans le lanceur d’applis ou encore en navigation sur le Web, l’affichage se fait fin et détaillé. La résolution est de 312 pixels par pouces.

Caterpillar Cat S50
Une diagonale d'écran de 4,7 pouces. Une définition de 720 p. Le Caterpillar Cat S50 répondra à vos attentes sur le plan du confort de vision. Que ce soit en lecture vidéo ou lorsque vous visionnerez un film.

Interface et performances

Le Caterpillar Cat S50 embarque Android 4.4 KitKat. L’interface proposée sur le smartphone est des plus sobres. La surcouche discrète satisfera les amateurs d’appareils de la gamme Nexus. Côté applications constructeur, quelques ajouts sont à signaler. Un store d’applications maison, un outil pour géolocaliser les agences de location proches, pour louer des engins de chantier… tant d’utilitaires qui s’adressent à un public de professionnels plutôt qu’à des particuliers. À noter la présence d’un utilitaire pour géolocaliser les requins équipés de sondes (si!si!). Un outil insolite qui pourra intéresser les surfeurs.

Côté performances, le Caterpillar Cat S50 se base sur un processeur quadruple-coeur Qualcomm Snapdragon 400 cadencé à 1,2 GHz. 2 Go de RAM viennent en aide à ce dernier pour assurer niveau fluidité et réactivité. Pour un usage smartphone normal (appels, surf sur le Web, écoute de musique, jeux vidéo pas trop gourmands…) l’appareil conviendra parfaitement. En revanche, si vous êtes un gamer chevronné, sachez que des coupes franches sur les graphismes et les performances seront faites sur les titres en 3D gourmands dans le but évident de les faire tourner. Il en résulte de l’aliasing sur les personnages et les décors des œuvres vidéoludiques que vous téléchargerez.

Pour les bons points : le Caterpillar Cat S50 embarque un slot Micro-SD compatible jusqu’à 64 Go et jouit de la connectivité 4G norme LTE. Une fonctionnalité qui ravira les professionnels connectés qui ont besoin de se renseigner rapidement sur le Web.

Appareil photo

Comme vous pouvez vous en douter, le Caterpillar Cat S50 n’est pas un photophone. Il ne rivalise pas avec les appareils haut de gamme du moment, mais il a le mérite de proposer des rendus corrects. Pour peu que vous mettiez un peu la main à la patte.

Caterpillar Cat S50
C'est l'Appareil Photo Google qui vous sera proposé comme application par défaut pour saisir vos clichés. Grâce à cette dernière, vous pourrez obtenir des clichés corrects, à condition d'avoir de bonnes conditions de luminosité. Notez que le flash aura tendance à brûler votre cible.
Caterpillar Cat S50
Les rendus qu'offre le Caterpillar (image de gauche) ne sont pas aussi fournis niveau détails par rapport à une photo captée avec un appareil hybride (cliché de droite).

Enfin pour la vidéo, la séquence filmée en HD vous prouve que le smartphone s’accommodera des scènes bien exposées.

[youtube id= »Z_wUvu8LnJ0″ mode= »normal » align= »center »]

Noter avis sur le Caterpillar Cat S50

Réactif, casse-cou, pourvu en connectivités indispensables… le Caterpillar Cat S50 remplit bien le rôle de smartphone parfait pour les professionnels ou les aventuriers. Là où le bât blesse, c’est du côté du prix du smartphone. Près de 200 € de plus que l’Odyssey + de Crosscall pour des performances quasiment équivalentes, c’est cher payé. Certes, le design est plus travaillé, l’appareil plus léger… mais ce n’est pas assez pour écraser la concurrence et faire de ce Caterpillar Cat S50 le smartphone pour aventuriers ultime. Il rentre dans le rang.

Caractéristiques techniques

► Dimensions :

  • Hauteur : 144,5 mm
  • Largeur : 77 mm
  • Epaisseur : 12,7 mm

► Ecran : 4,7 pouces
► Poids : 185 g
► Autonomie :

  • Annoncée : 16 h en communication
  • Batterie : 2630 mAh Li-Ion

► OS : Android 4.4 KitKat
► Mémoire : 8 Go + 2 Go RAM

► Connectivité : Wi-Fi ; Bluetooth ; Micro-SD ; 4G (LTE) ; Micro-USB
► Processeur : Qualcomm Snapdragon 400 quadruple-coeur 1,2 GHz
► Site : https://www.catphones.com
► Appareil photo : 8 Mégapixels
► Vidéo : 1080 p Full HD

Les notes de notre labo :

Performance

7.5

Design

7

Ergonomie

7

Fonctions

7.5

Qualité/Prix

6

GENERAL

7

LES PLUS
  • Costaud
  • Connectivités
  • « Léger », mais…
LES MOINS
  • Encombrant
  • Prix
  • AttacheS des slots