Appareils Tablettes

Test de la bq Aquaris E10 3G : l’ardoise 10 pouces endurante, mais encombrante

La bq Aquaris E10 3G se présente comme une ardoise de milieu de gamme dotée d'une diagonale confortable et d'une assise technique permettant tous les usages, le tout pour un prix maîtrisé. Une réussite ?
Le fabricant espagnol bq, peu connu il faut l’avouer, tente de proposer sur le marché des appareils d’entrée/milieu de gamme qui ne sacrifient pas la qualité des composants au profit d’un prix maîtrisé. La dalle bq Aquaris E10, celle qui fait l’objet du test d’aujourd’hui, se décline en deux versions : la première, qui ne dispose pas d’emplacement Micro-SIM au contraire de la seconde qui peut donc offrir la connectivité 3G si vous lui ajoutez une SIM. La différence de prix entre les deux modèles s’élève à 30 €. La dalle bq Aquaris E10 34 mérite-t-elle son prix de 309,90 € ? Réponse avec ce test.

LES MEILLEURS PRIX

Design et prise en main

Dotée d’une diagonale d’écran de 10,1 pouces et affichant plus de 500 grammes à la pesée, la bq Aquaris E10 3G n’est pas à proprement parler une tablette compacte. Pour manipuler correctement la bête, il vous faut employer vos deux mains. Bien évidemment, au vu du poids assez élevé de la tablette, il est plus confortable de poser cette dernière sur une table ou sur vos genoux. Vous évitez ainsi de la soutenir et donc de fatiguer vos petits bras.

BQ Aquaris E10 3G
De par ses angles très marqués et ses bordures noires qui viennent ceinturer l'écran, la bq Aquaris E10 3G fait immédiatement penser à une tablette Sony. Malheureusement, les matériaux nobles ne sont pas au rendez-vous.

Le revêtement choisi par bq pour habiller sa tablette est du plastique au toucher gomme. La coque arrière offre de bonnes sensations d’adhérence. Vous ne craindrez pas que la tablette ne vous échappe des mains.

Malheureusement, la coque arrière, tout comme l’écran, se révèle à l’usage extrêmement salissante.

BQ Aquaris E10 3G
Comme vous pouvez le constater à l'image, la dalle a tendance à capter toutes les petites choses qui traînent sur votre table. Bien qu'agréable au toucher, ce revêtement plastique effet gomme est un véritable attrape poussière.

Les connectiques se retrouvent sur la tranche de la bq Aquaris E10 3G. Tout est au même endroit, sur la tranche de droite. Les boutons physiques (Power, volume haut/bas) côtoient les emplacements SIM et Micro-SD tandis que le port Micro-USB est isolé sur la tranche supérieure en compagnie de la prise jack 3.5 mm. Côté ergonomie, votre main gauche atteint facilement les boutons physiques. Pas de mauvaise surprise ici.

BQ Aquaris E10 3G
Bon point : vos mains n’obstrueront pas les haut-parleurs lorsque vous manipulerez la tablette. Ces derniers sont placés sur les tranches gauche et droite de la bq Aquaris E10 3G.

Le design de la bq Aquaris E10 3G se révèle au final assez décevant. Si les finitions sont soignées, une prise de risque plus importante aurait été appréciée car, pour plus de 300 €, l’utilisateur est en droit d’attendre des matériaux nobles ou, au moins, une certaine résistance aux traces de doigts.

Écran

Le point fort de la bq Aquaris E10 3G, c’est certainement son ardoise Full HD de 10,1 pouces. Cette dernière se révèle, à l’usage, confortable avec un bon niveau de luminosité. Même s’il vous faudra pousser ce paramètre dans certaines situations (en extérieur en cas de fort ensoleillement par exemple), la dalle résiste bien aux reflets… malheureusement pas aux traces de doigts.

BQ Aquaris E10 3G
Comme vous pouvez le voir ici, la dalle de 10.1 pouces se couvre de traces de doigts peu ragoutantes.

Le format choisi (16:10) est taillé pour le multimédia. Rajoutez à cela la finesse de l’affichage grâce à la définition Full HD et la taille de l’écran et vous obtenez une tablette confortable pour regarder des films, s’adonner à sa passion pour les jeux vidéo ou encore pour lire. L’écran offre des angles de visions étendus. Pratique donc pour regarder une vidéo à plusieurs depuis la bq Aquaris E10 3G. Le seul écueil, côté affichage, est à chercher du côté de ces bordures noires entourant l’écran. L’appareil perd en pourcentage d’occupation de la surface avant par la dalle tactile. Le sentiment d’immersion s’en retrouve pénalisé.

Interface et performances

La bq Aquaris E10 3G embarque Android 4.4 KitKat dans sa version la plus pure. Autrement dit, il n’y a presque aucun ajout constructeur. Au rayon des applis, vous avez le droit qu’à un seul volet dans le lanceur d’applis. C’est dire la faible quantité d’applis préinstallées. Un lien vers le site de bq sous la forme d’une appli et un utilitaire pour profiter de l’assurance tout risque bq (39,90 € par an)… le reste des applications est issu de l’armada Google (Play Films, Play Store, Maps, Actualités et Météo, Agenda…).

BQ Aquaris E10 3G
Un menu, au sein des paramètres, vous permettra tout de même de personnaliser la lumière émise par la LED de notifications. Notez que vous pouvez quand même configurer un double-tap pour sortir de veille ou éteindre l'écran de votre tablette. À la manière de ce que propose LG sur ses smartphones.

Au niveau du Hardware, bq a doté son appareil d’un processeur octuple-coeur. Ce dernier est conjugué à 2 Go de RAM. L’espace de stockage de base s’élève à un peu moins de 13 Go (16 Go sur le papier, sans compter l’OS) ce qui vous laisse le temps de voir venir avant d’investir dans une Micro-SD.

Si la tablette a les épaules pour faire tourner les applications de bureautique ou de multimédia pas trop gourmand (films, musique…), pour les jeux vidéos en 3D, c’est une autre histoire. La qualité des oeuvres en 3D récentes sera tirée vers le bas pour ne pas pénaliser les performances. Cela n’évitera pas malheureusement quelques ralentissements. Bref, une tablette pour les gamers peu regardants.

Le point fort de la tablette, côté performances, c’est son autonomie. Comptez environ 9 heures en lecture vidéo.

Appareil photo vidéo

La bq Aquaris E10 3G est dotée d’un capteur photo capable de saisir des clichés en 8 Mégapixels. Côté film, vous avez ici le droit à la capture en 1080p Full HD.

BQ Aquaris E10 3G
Mieux vaut bénéficier de bonnes conditions de luminosité pour saisir des clichés exploitables avec cette tablette. L'ardoise de bq se comporte mieux en extérieur qu'en intérieur.
BQ Aquaris E10 3G
La tablette (à gauche) face à un appareil photo hybride, le GH3 de Panasonic (à droite). Mieux vaut ne pas trop exposer la tablette à une forte luminosité. Les couleurs risquent de brûler sur votre image.
BQ Aquaris E10 3G
Un zoom optique x4 qui devient rapidement inutilisable tant il a tendance à pixeliser votre modèle.

Notre avis sur la tablette bq Aquaris E10 3G

Malgré son prix attractif et son écran confortable, la bq Aquaris E10 3G pèche sur quelques points importants. Tout d’abord les performances : lorsque vous éprouvez l’appareil avec du multitâches, ce dernier accuse le coup. Il en résulte des ralentissements qui viennent perturber la navigation, pénalisant ainsi l’expérience utilisateur. Vient ensuite le design : trop commun. La tablette se révèle à l’usage extrêmement salissante.

Pour le même prix, mieux vaut tabler sur une valeur sûre comme la Galaxy Tab 4 qui, de son côté, ne vous décevra pas en termes de réactivité.

Caratéristiques techniques
► Dimensions :
  • Hauteur : 243,5 mm
  • Largeur : 165 mm
  • Epaisseur : 9 mm
► Ecran : 10,1 mm
► Poids : 550 grammes
► Autonomie :
  • Annoncée : 10 h lecture vidéo
  • Batterie : 8680 mAh Li-Poly
► OS : Android 4.4 KitKat
► Mémoire : 16 Go + 2 Go RAM
► Connectivité : Wi-Fi ; Bluetooth ; Micro-SD ; 3G (Micro-SIM) ; Micro-USB
► Processeur : MediaTek MT6592 octuple-coeur 1,7 GHz
► Site : https://www.bq.com
► Appareil photo : 8 Mégapixels
► Vidéo : 1080p full HD

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

9

Design

6.5

Ergonomie

7

Fonctions

7

Qualité/Prix

7

GENERAL

7.3
LES PLUS
  • Autonomie
  • Écran
  • Emplacement SIM
LES MOINS
  • Poids
  • Dalle salissante
  • Ralentissements