Appareils Haut de gamme Smartphones

Test du Google Pixel 3 XL : Des photos époustouflantes

google pixel 3 xl
Il y a un an le duo Pixel 2 /2 XL avait fait l’unanimité dans la communauté Android. Cette année, Google remet le couvert avec le même duo détonnant. Découvrons le Pixel 3 XL, un smartphone avec un écran géant qui vient se mettre en face du Huawei Mate 20 Pro ou du Galaxy Note 9. Suffit-il de s’appeler Google pour réussir ?

En cette fin d’année, la sortie du Pixel 3 XL a fait pas mal de bruit notamment à cause des différents leaks dont il a fait l’objet. Il faut dire que Google ne multiplie pas les modèles et que les Pixel (et avant cela les Nexus) sont attendus comme le Messie. Côté design, le smartphone est très grand (plus de 16 cm de diagonale) avec un menton et une large encoche : très 2018. Par contre le dos est original puisqu’une large partie est mate et le haut brillant. Il s’agit sans doute d’une matière permettant une meilleure conductivité pour la recharge sans fil, mais la bonne surprise c’est que cela évite aussi les traces de doigts ! Le capteur d’empreintes se trouve aussi au dos et on remarque un unique objectif photo…mais nous y reviendrons.

Le Pixel 3 XL est étanche à la poussière et à l’eau (certification IP68). Comme les HTC U11+ et U12+, le mobile est aussi sensible à la pression sur les tranches. En serrant l’appareil, on peut lancer Google Assistant. Un accès rapide qui, comme pour les HTC, se révèle être peu pratique. Si vous utilisez souvent cette fonction, vous pourriez cependant apprécier. Notons aussi que le smartphone n’intègre ni jack (l’adaptateur est fourni comme celui pour l’OTG), ni Dual-SIM (le mode eSIM est pour l’instant inutilisable en France) et pas de slot pour une carte SD, il faudra vous contenter des 64 ou 128 Go en fonction de votre modèle).

Les meilleurs prix
RAKUTEN856 €Voir l'offre
FNAC959 €Voir l'offre
DARTY959 €Voir l'offre
AMAZON1090 €Voir l'offre

Bel écran et performances au top ? Oui, mais c’est un peu normal…

L’écran est très joli malgré la grosse encoche avec une résolution très impressionnante de 523 DPI. Technologie OLED oblige, le contraste est excellent et même si la dalle semble moins lumineuse au maximum de sa puissance, cela est compensé par un traitement antireflet qui fait très bien son travail. Un très bel écran donc, mais rien de surprenant pour un appareil qui coûte en 960 et 1060 €. Côté performance, c’est le même topo et vous connaissez maintenant la chanson : avec un Snapdragon 845 et 4 Go de RAM vous ne serez jamais déçu qu’il s’agisse de jeux, d’applis un peu lourdes ou de multitâche. Bienvenue dans le haut de gamme de cette fin 2018 ! Pas besoin de benchmarks pour voir qu’il faudra se lever de bonne heure pour le faire plier.

Un appareil photo qui permet de téléphoner

Parlons maintenant de la fonctionnalité qui fait parler d’elle un peu partout : la photo. Même si c’est un peu bizarre de mettre en avant cette fonctionnalité sur un appareil qui sert à la base à téléphoner (comment ça vous téléphonez avec votre téléphone ? Vous êtes nés au siècle dernier ou quoi?), l’appareil photo est devenu le centre de toutes les attentions et un argument commercial crucial. Soyons direct : le Pixel 3 XL (tout comme le Pixel 3 que nous testerons bientôt), est le meilleur smartphone pour prendre des photos. Il n’a pourtant qu’un seul capteur de 12,2 mégapixels (ouverture fixe à f/1.8), mais grâce aux algorithmes de Google, le résultat est époustouflant, quelle que soit la situation : basse luminosité, portrait, mouvement, etc.

Le mode Motion Photo permet de prendre une scène en rafale pour garder le meilleur cliché possible parmi des 10, 20 ou 30 que vous aurez pris. Le mode Vision de nuit (le fameux Night sight) permet de prendre un cliché sans flash dans la pénombre (et même quand il faut presque noir) pour un rendu naturel qui nous laisse rêveurs. Certes, il ne faut pas bouger (et encore c’est permissif) et le bruit électronique est présent, mais il vous faudra un APN reflex avec une focale fixe à grande ouverture pour obtenir un résultat similaire. Plus anecdotique, le mode Photo sphère (une sorte de panorama 3D) est certes amusant, mais pas très longtemps et Photobooth permet de faire des grimaces ou des poses en laissant l’appareil photo prendre les clichés à votre place.

Par contre les enfants adoreront le mode Playground qui permet de les photographier à côté de personnages de Marvel ou de Star Wars grâce à une réalité augmentée très bien ficelée. Ce qui est fou, c’est qu’à part la balance des blancs, l’appareil photo ne propose pas de mode expert. Impossible pour le moment de choisir le délai d’obturation ou de régler soi-même ses ISO : Google est sûr de son coup et ça se voit. Par contre pour les selfies, Google a mis 2 capteurs, dont un qui permet d’élargir l’angle si vous avez des amis à faire rentrer dans le cadre. Ici aussi les photos sont impeccables et l’écran fait office de flash si la lumière vient à manquer. Photographes amateurs, ne cherchez plus votre smartphone…

Le grand-angle du second capteur en façade permet de faire des selfies avec plusieurs personnes sans se contorsionner…

Une autonomie un peu en dedans

En ce qui concerne l’autonomie, c’est une semi-déception. Certes nous sommes dans la moyenne sur ce type de smartphone, mais Google aurait pu gonfler la batterie de 3430 mAh pour nous permettre de rester éloignés d’une prise de courant un peu plus longtemps. En cas d’utilisation intensive, vous aurez bien du mal à boucler 2 jours. Alors certes la recharge est rapide, même en mode sans fil, mais sur un smartphone à ce prix c’est un peu dommage. C’est un peu mieux en désactivant le mode Toujours activé qui affiche l’heure et certaines notifications même quand l’écran est «éteint» et il y a aussi l’option de batterie intelligente qu’on peut trifouiller pour gagner quelques précieuses minutes. Bien sûr le Pixel 3XL est équipé d’Android 9 Pie mais il faudra apprivoiser le Pixel Launcher notamment à cause de l’unique bouton «à tout faire». Rien d’insurmontable cependant.

En conclusion nous avons aimé ce Pixel 3 XL pour l’ensemble de son œuvre, mais il faut reconnaître qu’à ce prix, c’est un peu fort de café. C’est d’ailleurs le seul bémol que nous émettrons ici. À 650 € il aurait tout écrasé sur son passage, mais à presque 1000 € sans la coque officielle, l’addition est salée. Les pros préféreront le Galaxy Note 9. Si la photo est importante pour vous et que le prix n’est pas un obstacle : foncez !

Les meilleurs prix
RAKUTEN856 €Voir l'offre
FNAC959 €Voir l'offre
DARTY959 €Voir l'offre
AMAZON1090 €Voir l'offre
Caractéristiques techniques du Google Pixel 3 XL
► Dimensions :
Hauteur : 158 mm
Largeur : 76,7 mm
Epaisseur : 7,9 mm

► Ecran : 6,3 pouces

► Poids : 184 g

► Batterie : 3430 mAh

► OS : Android 9

► Mémoire : 4 Go de RAM + 128 Go de stockage

► Connectivité :
Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac
USB-C
Capteur d’empreintes digitales
Bluetooth 5.0
NFC
4G (LTE)

► Processeur : Qualcomm Snapdragon 845 octa-core 2,8 GHz

► GPU : Adreno 630

► Appareil photo : 12,2 MP (f/1.8) au dos et double capteurs 8MP (f/1.8 + f/2.2 grand angle)

► Résolution : 523 DPI

► Définition : 2960 x 1440

► Vidéo : 4K à 30 fps ou 1080p à 60 fps

► Date de sortie : Novembre 2018

► Site : https://store.google.com/product/pixel_3

Les notes de notre labo :
  • 9/10
    Performance - 9/10
  • 9/10
    Design - 9/10
  • 7/10
    Ergonomie - 7/10
  • 8/10
    Fonctions - 8/10
  • 6/10
    Qualité/Prix - 6/10
7.8/10

Résumé

Les plus :

► Un smartphone taillé pour la photo
► De belles performances

Les moins :

► Pas de dual SIM ou de port microSD
► Le prix trop élevé