Accueil > Applications Android > Le jeu Android de la semaine : Wreck-it Ralph

Le jeu Android de la semaine : Wreck-it Ralph

Par Pierre Corbinais

Alors que le film Les Mondes de Ralph (Wreck-it Ralph) s’apprête à sortir dans les salles (et qu’il nous fait bien envie), Disney nous permet d’en avoir un avant-goût en sortant le jeu du même nom sur Google Play.

Pour rappel, Les Mondes de Ralph nous narre l’histoire d’un méchant de jeu vidéo qui veut devenir gentil. Tout au long de son aventure, il parcourra différents mondes de jeux vidéo et rencontrera même des personnages de licences célèbres. Un tel pitch ajouté au talent de Disney dans la création de jeu mobile (Where’s my Perry, Temple Run Rebelle…) ne pourrait aboutir qu’à un excellent jeu Android, non ?

 

 

Ne pariez pas là dessus.

 

Wreck-it Ralph est en réalité composé de trois mini-jeux, chacun étant lié à une scène/un jeu du film. Le premier, Fix-it Felix Jr., est un jeu d’arcade en pixel-art semblant tout droit sorti des années 80. Il s’agit du jeu dont est issu Ralph. Pour être tout à fait honnête, Fix-it Felix Jr. n’est pas très amusant, et quelques minutes suffiront à s’en lasser, mais on ne peut que lui pardonner puisqu’il rend finalement hommage aux Donkey Kong, Qbert et consorts, qui, aujourd’hui, ne nous semblent pas si funs non plus. Les deux autres en revanche sont plus problématiques.

Quand Sugar Rush Sweet Climber est un simple clone de Doodle Jump avec l’habillage Disney, Hero’s Duty est sans doute le top-view shooter le plus sommaire et ennuyeux auquel il m’a été donné de jouer.

 

 

Attention : n’allez pas croire pour autant que Wreck-it Ralph ne mérite pas le coup d’œil : En multipliant les gameplays, les graphismes (comme dans le film), en nous présentant les personnages dans leurs jeux respectifs, en élaborant même une ébauche de narration, Wreck-it Ralph est une superbe opération de marketing pour le film du même nom, une tentative de transmédia certes pas parfaite, mais pas dégueulasse non plus, seulement voilà : ce n’est pas un bon jeu.

 

Le principal défaut de Wreck-it Ralph ne sera donc pas d’être pauvre ou ennuyeux, mais celui de coûter 0,78€. Une publicité, ça se donne, ça ne se vend pas.

Mais sinon, si vous avez des actions chez Disney, c’est par là



comments powered by Disqus
Pierre Corbinais

Auteur : Pierre Corbinais