Accueil > Applications Android > Le jeu Android de la semaine : The Bard’s Tale

Le jeu Android de la semaine : The Bard’s Tale

Par Pierre Corbinais

Redécouvrez le Duke Nukem de l’heroic fantasy

The Bard’s Tale ne date pas d’hier…pour tout dire, il date même de 2004 puisqu’il s’agit d’un jeu d’Ubisoft initialement sorti sur PC, PS2 et Xbox. Cette version Android en est un portage fidèle et se trouve en ce moment même en promotion sur Google Play, l’occasion de redécouvrir cet action-RPG bien singulier.

Après vous avoir proposé de répartir les points de caractéristique de votre « héros », The Bard’s Tale annonce la couleur dès la première mission : débarrasser la taverne du rat qui habite sa cave dans le but de culbuter la tenancière.

Nous n’avons pas affaire à un scénario d’action-RPG classique, mais à une satire. Notre héros n’est pas un vaillant guerrier, mais un barde (sans doute la classe la plus dénigrée dans le monde du jeu de rôle) orgueilleux, vicelard, vénal et sarcastique, le Duke Nukem de l’heroic fantasy en somme !

Les dialogues et la narration off, qui se recoupent parfois, seront donc plein d’humour, allant du graveleux au  fin trait d’esprit. Il y en a pour tous les goûts.

"Comment ça mon cadrage n'est pas justifié ?! Il fallait bien montrer l'épée, non ?"

Côté gameplay, le jeu reposera essentiellement sur des combats, mais sa singularité sera l’usage d’invocations venant nous assister dans notre quête. Si les commandes de base emploient des boutons tactiles (solution de facilité par excellence), les développeurs ont eu la géniale idée de passer nos ordres aux créatures via l’interface tactile, du coup, on les pardonne. De la même manière, si on peut regretter la linéarité du scénario et la confusion apportée par certaines cartes, ces défauts sont compensées par la trentaine d’heures de jeu offertes par the Bard’s Tale.

 

Même si le jeu comporte ses défauts, il est donc bien difficile de ne pas lui accorder la note maximale tant le jeu original est…original justement, et tant ce portage a été soucieux du détail.

 

Pour le télécharger, c’est par ici

 

comments powered by Disqus
Pierre Corbinais

Auteur : Pierre Corbinais