Accueil > Applications Android > Le jeu Android de la semaine : Need For Speed Most Wanted

Le jeu Android de la semaine : Need For Speed Most Wanted

Par Pierre Corbinais

Vitesse, fluidité, et voitures de flics écrasées contre les parois d’un tunnel : Need For Speed Most Wanted a tout pour ravir les amateurs du course, et même les autres.

On télécharge le jeu, on lance l’application, et BAM : nous voilà au volant d’une Dodge Challenger à contresens sur la voie rapide de Fairhaven ! Sans s’embarrasser de présentations, Need For Speed Most Wanted nous plonge dans l’action dès les premières secondes et nous forme au pilotage dans les 60 qui suivent. On a rarement fait plus efficace en termes d’introduction/tutoriel, et d’emblée, le jeu parvient à obtenir nos faveurs.

Il faut dire aussi que ses commandes à elles seules ont de quoi convaincre : pas un seul bouton visible à l’écran, une gestion de gyroscope au poil qui se contente de mouvements modérés, et des boosts, freins à main et dérapages contrôlés par de simples glissements de doigts.

 

"Tu veux voir mon gros parre-chocs ?'

Comme son prédécesseur sur PS3, NFS Most Wanted ne s’arrête pas à la bête course de voiture : il s’agit de devenir le conducteur le plus recherché par la police en commettant de multiples infractions (faire valdinguer une voiture de police par dessus la rambarde de sécurité par exemple). Le jeu encourage donc une conduite brutale, et on appréciera que, contrairement à un Asphalt 7 par exemple, nos véhicules puissent véritablement être transformées en épaves.

 

"I fought the law, and the law won"

Le seul défaut de ce Need for Speed Most Wanted sera peut-être une durée de vie un peu courte, mais cela est compensé par l’aspect très compétitif du jeu puisqu’on peu s’y opposer aux joueurs même sur autres plate-formes. Cet opus vient donc remonter le niveau du jeu de voiture sur Android, quand ce dernier rattrapait déjà celui des consoles portables. Tout comme ma Dodge Challenger, il semble que le jeu vidéo Android soit passé à la vitesse supérieure.



comments powered by Disqus
Pierre Corbinais

Auteur : Pierre Corbinais