Accueil > Applications Android > Le jeu Android de la semaine : McPixel

Le jeu Android de la semaine : McPixel

Par Pierre Corbinais

Une bombe dans le métro, à la Maison Blanche, au fond de l’océan ou dans la culotte de votre grand-mère ? C’est une mission pour McPixel !
Et vous qui trouviez que les point & clicks manquaient d’action…

 

Originellement conçu en 48h pour la compétition Ludum Dare, McPixel a bien grandi. Il comprend désormais une centaine de niveaux (au lieu des 6 initiaux), un endless mode pour enchaîner tous ces niveaux en boucle à un rythme effréné mais toujours les même gros pixels annoncés dans le titre et cet humour aussi idiot qu’absurde.

 

Pour ceux qui ne l’auraient pas encore croisé sur leur route, McPixel est une sorte d’agent pas très secret qui a le don pour toujours se retrouver au beau milieu de situations explosives…au sens propre. TOUT explose : les machines à café, les igloos, les baraques à frites, les piscines…et la mission de McPixel est justement d’empêcher ces désastres de se produire. Problème : McPixel est bête ; très bête, et la seule chose qu’il est à peu près capable de faire correctement c’est de donner des coups de pieds dans les c***.

Vous vous en doutez, ce sont donc des énigmes complètement absurdes auxquelles nous avons affaire…et encore, énigme est un bien grand mot puisque la solution consiste généralement à toucher l’écran au bon endroit. Pour compenser : pas le droit à l’erreur ni à la réflexion, sinon: KABOOM !

 

Les niveaux s’enchaînent frénétiquement sans même nous laisser le temps de souffler, en revanche, en se débrouillant bien, on trouvera le temps de rire, car McPixel est hilarant, pour peu qu’on aime être sans cesse pris au dépourvu. Les plus geeks s’amuseront aussi à saisir toutes les subtiles références (c’est un mensonge : rien n’est subtil dans McPixel) à divers comics, séries, mèmes ou jeux vidéo.

 

Alors qu’est ce que vous attendez ?! Enfilez votre plus beau pull rouge et allez vite désamorcez cette bombe sur Google Play. Il ne vous reste plus que 20 secondes…



comments powered by Disqus
Pierre Corbinais

Auteur : Pierre Corbinais