Accueil > Applications Android > Le jeu Android de la semaine : Jet Set Radio

Le jeu Android de la semaine : Jet Set Radio

Par Pierre Corbinais

En l’an 2000, il y avait deux bonnes raisons de posséder une Dreamcast : Shenmue et Jet Set Radio. S’il vous faudra ressortir la grosse console pour jouer au premier, le deuxième est désormais disponible au pris de 4,49€ sur Google Play.

Jet Set Radio (comme Shenmue d’ailleurs) fait partie de ces jeux encensés par la critique à leur sortie, et qui ont pourtant été des échecs commerciaux cuisants. Trop complexes, trop différents, trop en avance peut-être ? C’est sans doute le cas de Jet Set Radio, qui même 12 ans après n’est pas dépourvu d’une certaine fraîcheur.

 

 

Dans Jet Set Radio, nous incarnons tour à tour les membres d’une bande de grapheurs à rollers, avec pour mission de recouvrir les murs de la ville de nos initiales tout en échappant aux forces de police. À la croisée d’un Crazy Taxi (se rendre d’un point à un l’autre pour remplir des objectifs) et d’un Tony Hawk Pro Skating (slider sur le mobilier urbain, faire des figures) le gameplay de Jet Set Radio était très original en son temps, et l’est toujours aujourd’hui. Ses graphismes, datant d’une époque où la 3D balbutiait encore, n’ont pourtant pas vieilli, et ce grâce à leur style cartoon très assumé. Quant à la bande son…elle réunit tout simplement ce qui se faisait de meilleur à cette époque, des Jurassic 5 à Mixmaster Mike, le DJ des Beastie Boys.

 

Utiliser JEt Set Radio comme une véritable radio ? C'est possible!

Toutes les raisons étaient donc bonnes pour donner une seconde chance à Jet Set Radio, la seule question étant : comment adapter un gameplay conçu pour une manette à une tablette tactile ? Pour le coup, Sega est allé au plus simple : On n’adapte pas ! Le Joystick et les quatre boutons de la manettes de Dreamcast seront donc visibles à droite et à gauche de l’écran, et il faudra faire avec. Certains diront que c’est une manière de rendre la version Android la plus fidèle possible à l’originale, mais c’est une absurdité (tout comme lire un manga dans le sens de lecture « original » ne rend pas hommage à l’œuvre originale : Réfléchissez bon sang!) : la version Dreamcast était maniable, tandis qu’ainsi conçue, la version Android ne l’est guère.

 

Jet Set Radio ? La définition de cool dans les années 2000

C’est dommage, parce qu’il y avait des choses à exploiter avec la tablette : des commandes à l’accéléromètre, au swype, la possibilité de dessiner ses propres tags au doigt (l’idée est esquissée, mais peu approfondie)…

 

On sera donc déçu, un peu, mais d’un autre côté, on ne peut que remercier Sega pour enfin avoir rendu ce chef d’œuvre vidéo-ludique accessible aux andronautes. Et puis…le soin apporté à la seule tracklist du jeu (contenant les pistes de toutes les versions précédentes) suffira à (presque) tout leur pardonner.

 

Pour le télécharger, c’est ici.



comments powered by Disqus
Pierre Corbinais

Auteur : Pierre Corbinais