Accueil > Appareils Android > Test Sony Xperia E : Un Xperia qui reste en surface

Test Sony Xperia E : Un Xperia qui reste en surface

Par Yann Peyrot

Après le U, le J ou encore le Xperia Miro, le E vient renforcer l’armada de Sony déployée sur le secteur d’entrée de gamme. Commercialisé à moins de 150 €, ce smartphone bien ancré dans l’identité Xperia perd de précieux points sur le plan technique.

En marge de la sortie du nouvel appareil haut de gamme de la firme nippone, le Xperia Z, un autre smartphone vient s’ajouter à la longue liste (qui a dit trop longue ?) des smartphones Xperia. Le E (un nom bien trouvé, n’est-ce pas?) vient donc garnir le rang des mobiles d’entrée de gamme proposés par Sony. Ce dernier embarque Android dans sa version 4.1 Jelly Bean le tout est mû par un processeur simple-coeur cadencé à 1 GHz. On navigue rapidement dans les menus ou sur le Web. Malgré les 512 Mo de RAM vous pourrez faire tourner des applications en même temps, ne visez cependant pas trop haut…

Oubliez les jeux gourmands en ressources, même ceux qui sont bien optimisés (comme Dead Trigger). La 3D ne passera pas le test, des pixels viennent handicaper la partie, accompagnés de nombreux ralentissements.

La faible résolution de l’écran (320×480) fait apparaître de petits pixels par-ci, par-là (les plus attentifs en remarqueront certainement sur les icônes du bureau). De plus, la mémoire interne disponible (4 Go sur le papier, en réalité 2 Go sont véritablement utilisables) vous limitera dans l’installation d’applications et de jeux. L’achat d’une Micro-SD, selon votre usage, se révélera rapidement indispensable. Autre point à soulever, l’autonomie assez limitée de l’appareil. En conversation, comptez moins de 6 h 30 avant de devoir recharger.

 

Sony Xperia E : Du style, et puis rien…

 

Côté design, l’appareil rattrape quelque peu les lacunes accumulées sur le plan technique. L’appareil est sobre, l’identité Xperia est bien présente (le design rappelle énormément celui du Sola, avec la partie inférieure que l’on croirait pouvoir faire glisser). Le dos du smartphone est courbé vers l’intérieur, de la classe dans un smartphone d’entrée de gamme, c’est assez rare pour être souligné. Le Xperia Euuuhh… pardon E, se prend en main naturellement malgré son épaisseur assez élevée (11 mm). La coque arrière en plastique est confortable, mais émettra un son pas très rassurant si vous appuyez fortement dessus.

 

L' APN capture en 3,2 Mégapixels

 

L’APN offre des rendus modestes. Il permet de capturer des clichés en 3,2 Mégapixels. Vous pourrez filmer en 480p.

 

En s’arrêtant à l’aspect extérieur, le Xperia E a de quoi séduire. Si l’on ajoute à cela le prix compétitif, le smartphone aurait de quoi inquiéter ses concurrents. Malheureusement les performances de l’appareil ramènent rapidement à la réalité. Ce nouveau Xperia ne vient que s’ajouter à une longue liste d’appareils dont on ne voit plus la fin. À l’heure actuelle, il est possible de trouver mieux sur le marché, par exemple dans la gamme Wiko (Cink Slim, Cink Peax) ou même au sein de la famille Xperia (U, Miro…). Sur le site de Sony, l’appareil est présenté comme la simplicité incarnée. C’est justement cette simplicité trop marquée qui pénalise l’appareil dans son ensemble. L’invasion continue.

Existe aussi en Dual-SIM :

Le Sony Xperia E est aussi disponible en version Dual-SIM. Sur le plan technique (performances, design, ergonomie), l’appareil est le même que le E dans sa version simple (celui que nous avons testé). Seul le prix change. Pour jouir des deux emplacements SIM, vous devrez débourser 169 € (soit 20 € de plus que la version avec un seul slot SIM). Le port double SIM servira aux professionnels voulant coupler leur vie active et personnelle dans un seul téléphone.


LES MEILLEURS PRIX

CES OFFRES POURRAIENT VOUS INTERESSER


FICHE TECHNIQUE

    • Dimensions
    • Hauteur : 113,5 mm
    • Largeur : 61,8 mm
    • Epaisseur : 11 mm
    • Ecran : 3,5 pouces
    • Poids
    • 115,7 g
    • Autonomie
    • Annoncé : 6h18
    • Batterie : Li-Ion 1500 mAh
    • OS : Android 4.1 Jelly Bean
    • Mémoire : 4 Go + 512 Mo RAM
    • Connectivité : Micro-SD ; Bluetooth ; Wi-Fi ; Micro-USB ; DLNA
    • Processeur : Qualcomm Snapdragon simple-coeur 1 GHz
    • Appareil photo : 3,2 Mégapixels
    • Vidéo : 480p

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

5

Design

7

Ergonomie

6.5

Fonctions

5

Qualité/Prix

6.5

GENERAL

6
LES PLUS
  • Jelly Bean
  • Petit format
  • Design
LES MOINS
  • Mémoire interne
  • Autonomie
  • Résolution de l'écran
comments powered by Disqus
Yann Peyrot

Auteur : Yann Peyrot