Accueil > Appareils Android > Test Motorola RAZR i : Intel à l’intérieur

Test Motorola RAZR i : Intel à l’intérieur

Par Grégory Hulot

Le RAZR i est le second smartphone Android à être équipé d’un processeur Intel. Malgré de bonnes performances, le RAZR i se frotte à quelques problèmes de compatibilité avec certaines applications et notamment les jeux.

Intel à l’intérieur ! Le RAZR i est le second smartphone Android à être propulsé par un processeur Intel et le premier à être cadencé à 2 GHz, conférant au RAZR i une très bonne fluidité de navigation. En revanche, ça se complique avec les applications non optimisées pour ce type de processeur, ce qui est notamment le cas de certains jeux. Pour faire simple, l’architecture du processeur n’a pas été prévue par les développeurs. Résultat, dans le meilleur des cas, un message indique que l’application n’est pas compatible, dans le pire, l’appli plante après installation. Ce problème est également valable pour la vidéo, puisque certains lecteurs ne sont pas adaptés à cette architecture particulière.

 

RAZR i rime avec design et ergonomie

Si vous êtes un gamer averti ou un fanatique de vidéos sur votre téléphone, oubliez le RAZR i. D’autant que la faible résolution de l’écran (960×540 pixels) n’arrange rien. Alors, pourquoi investir dans le RAZR i ? Pour son design d’abord, à la fois élégant et robuste. Le dos en kevlar des RAZR est de la partie, ainsi qu’un contour en aluminium fixé par des petites vis apparentes. Le tout confère au RAZR i un agréable sentiment de solidité. La surcouche logicielle apporte quelques améliorations à Ice Cream Sandwich, comme le panneau d’accès rapide aux réglages. Appréciable, mais pas indispensable. Enfin, l’autonomie devrait vous permettre de passer plus d’une journée sans recharger l’appareil. Idéal pour ceux qui utilisent un smartphone pour communiquer avant tout (appels, SMS, MMS, mails, photos, etc.).

 

razr i de motorola

Le RAZR i de Motorola souffre malheureusement de certaines incompatibilités, notamment avec les jeux

 

Le saviez-vous ?

La deuxième guerre mondiale des processeurs est entamée. La première guerre, vieille de plus de 10 ans, avait vu s’affronter Intel et AMD pour la suprématie des puces pour PC. Cette fois, la guerre a lieu sur les smartphones. Un marché dominé par Qualcomm (SnapDragon), nVIDIA (Tegra) et Samsung (Exynos). L’avenir nous dira si Intel avait sa place.


LES MEILLEURS PRIX

CES OFFRES POURRAIENT VOUS INTERESSER


FICHE TECHNIQUE

    • Dimensions
    • Hauteur : 122,5 mm
    • Largeur : 60,9 mm
    • Epaisseur : 8,3 mm
    • Ecran : 4,3 pouces
    • Poids
    • 126 g
    • Autonomie
    • Annoncé : 9h
    • Batterie : Li-ion 2000 mAh
    • OS : Android 4.0 Ice Cream Sandwich
    • Mémoire : 8 Go + 1 Go RAM
    • Connectivité : Micro SD ; Bluetooth ; Wi-Fi ; Micro-USB ; NFC ; DLNA
    • Processeur : Atom Intel Medfield 2 GHz
    • Appareil photo : 8 Mégapixels
    • Vidéo : 1080p Full HD

LES NOTES DE NOTRE LABO

Performance

7.5

Design

8

Ergonomie

7.5

Fonctions

8

Qualité/Prix

7

GENERAL

7.6
LES PLUS
  • Design et ergonomie
  • Autonomie
  • Photo
LES MOINS
  • Compatibilité
  • Lecture vidéo
  • Ralentissements
comments powered by Disqus
Grégory Hulot

Auteur : Grégory Hulot